Parlons peu, parlons Prix.

CLAUDE a fait le choix de proposer des vêtements entièrement fabriqués en France. Il est extrêmement important de noter que le Made in France est « la cerise » sur le gâteau de ce projet, mais en aucun cas « le gâteau » lui même. Notre première préoccupation a toujours été de produire des chemises et cols d’une qualité supérieure aux standards du marché.

Ceci étant dit, nous avons fait de la fabrication Française un maillon essentiel de notre ADN, en ne choisissant de travailler qu’avec des fournisseurs qui produisent les matières premières de nos chemises en France, ainsi que notre atelier de confection lui-même, situé en Bourgogne.

Vous vous en doutez, tout ceci a un coût. Est-ce une chose derrière laquelle il faut « se cacher » pour pratiquer des prix infiniment supérieurs au marché ? NON ! Chez Claude, nous sommes convaincus que c’est l’information qui doit être reine, pour permettre au consommateur de faire ses choix en toute connaissance de cause.

Ainsi, pour être compétitifs dans le marché de la chemise très haut de gamme où les acteurs proposent des pièces entre 450 et 600 euros en moyenne, nous pratiquons une marge bien inférieure.

Est-ce un effort particulier de notre part ? NON ! C’est logique. Nous n’avons pas les mêmes frais fixes que nos concurrents (locaux, boutiques, salaires de dizaines voire centaines d’employés etc.). Ce qui est important, c’est justement de ne pas « surfer » sur un prix de marché déjà bien établi, en proposant car nous le pouvons, un vêtement d’exception au meilleur prix

Mieux faire coûte plus cher. C’est une réalité. ET ALORS ?

La France, c’est 80 % des emplois du secteur de l’habillement disparus en 20 ans, au même titre que 65 % des emplois textiles. Fabriquer en France, c’est d’abord participer à la ré-industrialisation du territoire, créer et pérenniser des emplois.

En 2015, c’est 1,2 milliards de tonnes de CO2 issues de l’industrie textile. C’est 111 millions de tonnes de textiles produits, dans 85 % finissent à la décharge. Fabriquer en France, en circuit court, c’est aussi un geste environnemental, pour réduire l’impact de la seconde industrie la plus polluantes au monde. C’est une volonté de créer des vêtements plus qualitatif, que vous porterez plus souvent, et longtemps.

Nous savons aujourd’hui que les hommes et les femmes qui font vivre l’industrie textile mondiale produisent des vêtements de façon opaque, dans des conditions souvent douteuses, voire dangereuses. Fabriquer en France c’est enfin un geste sociétal, avec de bonnes conditions de travail garantie, une main-d’œuvre correctement rémunérée, des horaires respectés, des congés payés, une protection sociale…

Vous l’aurez compris, on peut faire beaucoup avec un vêtement.

Produire la meilleure chemise possible, au prix le plus juste possible, c’est le pari que nous nous sommes lancés avec Claude.

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés