Article 3 - Entretenir sa chemise d'exception

Comment entretenir sa chemise d’exception ?

Il existe mille et une manières d’entretenir une chemise. Bien qu’aucune ne soit absolument parfaite, et que l’ensemble du processus paraisse souvent contraignant, nous vous assurons qu’un produit d’une telle qualité doit s’entretenir avec précaution. Nous abordons ici les bonnes habitudes à prendre pour assurer une belle longévité à votre chemise d’exception.

Suite à nos expériences respectives, nous vous donnons ici UNE méthode d’entretien, du lavage au rangement, garnie de quelques conseils bien utiles découverts au fil du temps. 

 

SOMMAIRE

 

ÉTAPE 1 - LAVAGE

Pour retrouver une chemise impeccable après chaque port, le respect d'un lavage correct est essentiel.

Pour la température de lavage, nous vous conseillons 30° (Maximum 40° si vos vêtements sont vraiment tachés ou ont subis de dures journées). L’essorage quant à lui doit rester faible (entre 600 et 800 tr/min), cela prolongera la durée de vie du tissu.

Filet de lavage
Mettez (si possible) votre chemise et vos cols dans un grand filet de lavage, celui-ci évitera a vos boutons de nacre de rentrer directement en contact avec le tambour en métal de la machine.

Les cols étants séparés du corps de la chemise, nous vous conseillons vivement de rajouter de temps à autre une poudre (ou sachet) blanchissante dans votre machine de blanc. Cela redonnera de l’éclat à votre tissu. De l’adoucissant peut aussi être ajouté à petite dose.

Enfin si le temps vous manque, l’option du pressing reste tout à fait possible.

Claude

L’ASTUCE DE CLAUDE

Sur des tâches humides, frottez avec du Savon de Marseille, en ayant humidifié le tissu au préalable. Notamment sous les aisselles, où les tâches de déodorant peuvent marquer, et cela peu importe la qualité du tissu. Vous pouvez utiliser un produit spécial "Déo & Sueur", nous avons par exemple testé celui de la marque Dr. Beckmann qui obtient de bons résultats.

dr_beckmann

 

ÉTAPE 2 - SÉCHAGE

Étape très importante, à la sortie de votre machine, la chemise et les cols auront été « malaxés » pendant plus d’une heure. Il faudra donc leur redonner une forme avant de les laisser sécher. Pour cela, attraper les cols amovibles de chaque coté avec vos deux mains, et étirez-les. N’hésitez pas à le faire aussi sur votre col Officier et le corps de la chemise (Cotés/Manche/Poignet).  Pas d'inquiétude concernant la solidité, aucun risque de déchirure n'est à envisager, grace à la solidité de nos coutures. 

Étirage Col
Étirage Officier
Étirage Côté

 

Mettez ensuite votre chemise sur cintre, et laissez la sécher à l’air libre. Nous vous conseillons de ne JAMAIS mettre une chemise en coton dans un sèche-linge, au risque de la détériorer de façon irréversible.

Après les avoir étirés, prenez vos cols amovibles et suspendez les à l’aide d’une épingle sur votre étendoir à linge. Les cols seront encore « fripés » au séchage. Pas d’inquiétude, ceci est normal, le tissu reprendra sa forme lors du repassage.

 

ÉTAPE 3 - REPASSAGE

Le repassage constitue pour beaucoup l’une, si ce n’est l’étape la plus contraignante de l’entretien d’un vêtement. Chez Claude, nous avons l’intime conviction qu’il ne s’agit pas là d’une corvée, mais d’une étape essentielle pour redonner vie au tissu. Un plaisir en somme ! Vous vous en rendrez compte immédiatement au glissement parfait du Fer sur celui-ci ( un peu de musique amplifiera le coté relaxant de ce moment !).

La Vapeur … Saint-Graal du repassage sans plis.

En premier lieu, utilisez de l’eau déminéralisée et non l’eau du robinet pour remplir votre centrale vapeur. Qui n’a jamais eu droit à une trace de calcaire jaunâtre en voulant repasser un vêtement blanc … cela n’arrivera plus avec l’eau déminéralisée ! (On en trouve partout en grande surface rayon entretien du linge et de la maison).

De plus, n’appuyez pas constamment sur la gâchette de vaporisation, laissez le fer « respirer ». Ce qui "lisse" le tissu est le séchage rapide de la vapeur envoyée par la semelle du fer, d’où l’importance de ne pas imbiber le tissu constamment. Pas d’inquiétudes si des taches d’eau apparaissent. Faites quelques mouvements circulaires avec votre fer sans activer la vapeur.

Concernant l’ordre de repassage, il n’y a AUCUNE obligation à respecter.

Commencez par où bon vous semble. De même pour un repassage sur l’endroit ou l’envers du tissu ; nous pouvons simplement vous indiquer notre manière de procéder, une parmi de tant d’autres.

 

1. Poignets

Pour le poignet simple, déboutonnez la patte capucin (patte permettant d’ouvrir la manche et la retrousser), puis posez le poignet à plat.

Poignet à plat

Chez Claude, nous aimons que le poignet forme un arrondi parfait, bien plus élégant qu’un poignet coupé en deux par un un pli de repassage, n’est-ce pas ? 

Repassage poignet ouvert
Repassage poignet fermé

 

Pour le poignet mousquetaire, de la même façon, déboutonnez la patte de capucin, puis posez le poignet à plat. Repassez le en insistant particulièrement sur le pli central qui se forme lorsque la chemise est portée.

Repassage poignet mousquetaire

 

2. Manches

Tout en posant à plat la couture du bas de la manche, repassez la manche et marquez le pli sur le haut de celle-ci jusqu’à l’épaule, en vous arrêtant au poignet que vous venez de parfaitement repasser à plat. Réalisez la même opération de l’autre coté.   

 

3. Dos / Épaules

Nous vous conseillons de repasser le dos en 2 ou 3 fois, placez d’abord un coté sur la table, puis le centre, terminez enfin par l’autre coté.

Pour les épaules, insérez la chemise dans la pointe de la table à repasser, de façon à pouvoir repasser le pan d’épaule. Là encore, procédez en 2 fois, un coté puis l’autre, en longeant le col officier.

Contour officier épaule

 

4. Le Col officier

Tout en vaporisant, appuyez avec le fer d’un coté, en tirant de l’autre avec votre main. Ce léger tirage va étendre la couture et redonner un belle forme à votre col. Attention toutefois au bouton cousu au dos du col, n’appuyer pas trop fort sur celui-ci.

 Repassage en tension officier

 

5. Face avant (Boutons)

Nous avons constaté qu’il était plus facile de repasser la partie boutonnée sur l’envers, afin d’obtenir un rendu parfaitement lisse. Vous pourrez la encore appuyer avec le fer d’un coté tout en étirant avec votre main de l’autre, afin de retendre la couture, compressée par le lavage. 

Étirage gorge boutons
Repassage gorge sur l'envers

Si jamais cela relève du détail, un repassage entre les boutons reste une alternative efficace. Beaucoup de fers ont d’ailleurs une petite fente prévue sur leur semelle pour passer en dessous des boutons.

 Fer sous boutons

 

6. Face avant (Gorge de boutonnières)

Pour les plis les plus marqués, utilisez un petit vaporisateur (recyclé d’un produit à vitre terminé puis rincé par exemple) rempli d’eau déminéralisée. Vaporisez totalement votre pli, et repasser le sans vapeur. Répétez l’opération si le pli est vraiment tenace. Vous verrez qu’il disparaitra comme par magie. 

 

7. Les Cols amovibles

Posez votre col sur l’endroit à plat, pour repasser sur l’envers (coté de l’étiquette). À la manière du col officier, vous allez procéder à un « étirage » avec votre main en passant le fer. Pour donnez plus de rigidité, vous pourrez aussi ré-amidonner vos cols avec de l’amidon en spray par exemple.

Le col amovible a un meilleur tombé lorsque le pli de celui est marqué au fer. N'hésitez donc pas à replier celui-ci sur votre table à repasser.

 

ÉTAPE 4 - RANGEMENT

Ici encore, deux écoles.


Certains plient les chemises à la manière d’un t-shirt, quand d’autres les rangent sur cintre.
Pour garantir l’absence totale de pli, nous vous conseillons vivement d’utiliser la deuxième méthode, en privilégiant les cintres à épaulettes.
Uniquement réservés à la préservation des épaules d’une veste de costume dans la croyance populaire, ce type de cintre permet aussi de garder une belle ligne sur la chemise que vous venez soigneusement de repasser.

Leave a comment

All comments are moderated before being published